Shopping cart
(0 Articles)

 

"Voici une vraie rareté avec tout d′abord le Troisième Trio de Berwald, le plus beau de la Serie. L′invention mélodique y est permanente, avec un sens du mouvement très contrasté. Chaque instrument possède une dimension quasi concertante et le Trio Abegg reussit à caractériser chaque intervention avec légèreté. C′est une animation comparable qui prévaut avec le Trio de la compositrice Louise Farrenc, Parislenne élève de Reicha et de Hummel. Le souffle romantique est à la fois subtil et d′une magnifique force expressive. On songe au jeune Brahms."
Luc Nevers

<< back