Shopping cart
(0 Articles)

 

"En comparant ce second volume d′une autre intégrale des trios de Haydn avec celle du Trio 1790 chez CPO, on se rend compte qu′on peut avoir musicalement raison en ayant musicologiquement tort. Certes le piano que touche Jutta Ernst n′existait pas du temps de Haydn, mais elle en fait un emploi avisé, n′abusant pas de la pédale et le maniant avec légèreté et fluidité. Comme les cordes ont de vraies sonorités (sans abus de vibrato), avec des lignes de chant et des élans, il est évident que les grands gagnants de l′opération sont Haydn lui-même, et les auditeurs. Le Trio Vivende a compris la simplicité, la jovialité et la convivialité des Trios de Haydn. Il trouve l′exacte manière d′y toucher sans trop appuyer. Avec le Trio 1790 nous avions de la porcelaine. Ici, nous trouvons de la Chantilly. Allégée certes, mais bien agréable."
Christophe Huss

<< back