Shopping cart
(0 Articles)

 

Il y a cinquante ans que fut fondé dans la classe de Leo Werner, à l′Académie Franz Liszt de Budapest, le Quatuor Bartok, lauréat en 1964 du concours international de Liège Si cette remarquable formation connut quelques remaniements, l′altiste et le premier violon sont aujourd′hui encore ceux d′origine. Parce que longtemps tournée vers la musique moderne et contemporaine, son public et son audience furent limités jusqu′à l′armée d′une intégrale Beethoven et d′une très belle anthologie Brahms (Hungaroton) d′un rare niveau mais passées toutes deux quasi inaperçues en France pour cause d′import déficient. Elle n′a pas eu beaucoup plus de chance avec le présent disque sorti en 2002 en Allemagne puisqu′il ne nous était pas davantage parvenu à l′époque. La sonorité pleine et charnue du Quatuor Bartok s′épanouit dans des tempos larges sans excès porteurs d′un discours profondément habité. Guère soucieux de virtuosité (pour cela les Borodine ou les récents Brodsky feront admirablement l′affaire), ces musiciens nous délivrent une leçon de musique de chambre d′une rare qualité, fruit mûr d′un parcours curieux et exigeant. Le parfait équilibre des voix autant que les qualités instrumentales individuelles dessinent au travers d′une superbe prise de son un cadre ideal.
Philippe Simon

<< back