Panier
(0 Articles)

 

On a qualifié Guillaume Bouzignac (v. 1587 - après 1643) d′énigme musicale. Rien de sa musique n′a été imprimé. Elle est conservée dans deux manuscrits découverts seulement en 1904. Mais c′est surtout son style atypique qui le classe à part en ce début du XVIIe siècle. Inspiré par l′Espagne, il impose une force créatrice qui reste à l′écart des grands courants musicaux baroques de l′époque. Dans la vingtaine de motets en latin enregistrés ici, Bouzignac mélange des sujets tirés des Saintes Écritures et de l′actualité de son temps. Parmi eux, deux motets de Noël fort peu œcuméniques, célébrant la prise de la Rochelle en 1628. Vrai metteur en scène, il souligne les effets dramatiques par l′arrangement de dialogues multiformes entre chœurs et solistes. L′ensemble vocal de Saxe, dirigé par Matthias Jung, est d′une beauté de timbre époustouflante. Une prouesse a cappella remarquable d′équilibre, de justesse et d′émotion. La clarté de l′articulation du latin est aussi à saluer. Soulignons enfin la prouesse technique voulue et réalisée dans la prise de son de grande qualité de ce SACD (stéréo ou multicanal).
Benoît Sénéchal

<< retourner