TACET-Website - français

Deutsch | English | Francais


Nachrichten

 

 

 

 

Nouvelle sortie Vinyle

Modest Mussorgsky

Pictures at an Exhibition
Bilder einer Ausstellung
Tableaux d’une exposition

Markus Schirmer, piano

LP-180g (total playing time 35:22)
Order no. 0132-1

Barcode 40 09850 013211

Half-Speed Mastered, Side 2 play backwards!
Inspiring Tube Sound

It's been quite a while since Markus Schirmer visited Modest Mussorgsky's Pictures at an Exhibition. Despite the considerable competition, the recording has received excellent reviews. Schirmer impresses with well-thought-out, succinct and precisely-measured effects, which are shown off to their best advantage on the Fazioli piano in the List Halle in Graz, Austria. In the process, he never lapses into cheap showmanship: he simply conveys the impressions triggered by the pictures themselves.

Actually, the recording should have appeared a while ago on LP. However, the delay has also had ist advantages: we can now offer it in TACET's famous reverse playback, which, with suitable music, offers a greater listening experience than was hitherto possible on vinyl.


nach oben    2017-12-01


New CD release

Mare Balticum Vol. I

Music in medieval Denmark

13th - 15th century

Ensemble Peregrina
Agnieszka Budzińska-Bennett
& Benjamin Bagby

CD (total playing time 73'00)

Order no. 0243-0
Barcode 40 09850 024309

Mare Balticum Vol. 1 Denmark

The project Mare Balticum aims to present the medieval musical heritage of the Baltic Sea region in the 12th-15th centuries. It consists of four musical programmes, prepared in great detail, and employing the newest musicological, philological, historical and organological research. Each of these programmes presents the local character of a different coastal region of Balticum, ist specific historical and cultural situation, ist most important saints and rulers, and the Christian roots of the relevant country.

They provide an insight into the local literature and musical repertories of medieval Denmark, Sweden, Finland, Germany, and Poland; both Latin and the vernacular are represented, as well as the diversity of historical musical instruments used in those regions at the time.

The project as a whole, however, aims to show something of the strong political and cultural connections between those medieval countries, their development over time, and the similarities between them, all of which are essential to our understanding of the common identity and history of Balticum, as is reflected to us through ist centuries of music.

Agnieszka Budzińska-Bennett

As special guest we welcome Benjamin Bagby.


nach oben    2017-11-22


New CD release

The Koroliov Series Vol. XX

Late Piano Works

by Ludwig van Beethoven

Evgeni Koroliov, Duo Koroliov, piano

2 CDs (total playing time 112'40)

Order no. 0228-0
Barcode 40 09850 022800

Although Beethoven's opus numbers extend to op. 135, there were no more piano sonatas after op. 111. There is, though, a variation cycle lasting almost an hour on a simple theme by Anton Diabelli. This astonishing cycle takes the listener into such distant moods, that even after the first variation it doesn't matter what the theme is, it is all so unmistakably Beethoven. Also on this disc, two cycles of "simple" piano pieces entitled "Bagatelles". Small, unimportant things, trivialities, which make you think involuntarily of much later romantic composers. And finally, the usually so self-critical Beethoven allocated his penultimate opus number (op. 134) to a "simple" piano score of the "Große Fuge" op. 133! So how does all this fit together?
Obviously, the scope of classical forms was too narrow for Beethoven. Did this apparent simplicity serve a wider purpose? The very last movement of the very last opus, the string quartet op. 135, is based on the text "Must it be? - It must be! " Was Beethoven in his last works pursuing an overall objective? Or did it all just happen like that? Find out now! You can find these last works for piano alongside each other on a double CD.

Just listen to the first few seconds of the "Große Fuge" with Ljupka Hadzigeorgiewa and Evgeni Koroliov. Succumb to the charm and allure of these two musicians, who lead us selflessly and confidently through this perplexing hiatus in musical history.


nach oben    2017-09-15


New CD release

The Koroliov Series Vol. XIX

Maurice Ravel

Works for piano

Evgeni Koroliov, Duo Koroliov, piano

CD (total playing time 68'55)

Order no. 0227-0
Barcode 40 09850 022701

Evgeni Koroliov isn't the kind of musician who prefers to concentrate on previously unrecorded music. His specialty lies in discovering something new in well-known works. This is particularly true in this collection of pieces by Maurice Ravel. He immerses himself in the music without any extravagance, adding nothing to the score. Nevertheless, Koroliov always manages to make the music sound fresh to our ears. In Ma Mère l'Oye, Ljupka Hadžigeorgieva harmoniously completes this process of re-creation.


nach oben    2017-06-30


New SACD release

Mieczysław Wajnberg

Concerts for flute and orchestra op. 75 and 148,
12 Miniatures op. 29 for flute and string orchestra,
Trio for flute, viola and harp op. 127

Antonina Styczeń, Flöte
Polish Chamber Philharmonic Orchestra,
Wojciech Rajski

TACET Real Surround sound
Inspiring Tube Sound

SACD (total playing time 69'28)

Order no. 0232-4
Barcode 40 09850 023241

Supersonic-Award (www.pizzicato.lu) winning Wajnberg recording now available in fabulous TACET Real Surround Sound on SACD.


nach oben    2017-06-29


New CD Release

Domenico Scarlatti
Complete piano sonatas vol. 2
Sonatas K. 43 - K. 97
Christoph Ullrich, piano
with Stefan Hladek, guitar (K. 81, K. 89, K. 90, K. 91)

3 CDs (total playing time 219'06)

Order no. 0237-0
Barcode 40 09850 023708

Against Speed watching/listening

Over several years and several decades, Domenico Scarlatti composed a new sonata for his royal piano pupil practically each week. And so something gradually evolved that can justifiably be described as his life's work. But what does a life's work mean for us today? An immense number of sonatas, 555 in total. Their grandiose diversity and originality are only actually unlocked when, instead of consuming them en masse, you listen to just one a week. However you should then listen to this one sonata every day, just as Scarlatti originally intended. And in one fell swoop, your life is over! Can we really do them justice today? In view of this, mine and Christoph Ullrich's undertaking to stretch the production over 17 years seems appropriate. Besides this, at the same time, Christoph Ullrich is still working on other lifelong projects, such as his large-scale children's project “laterna musica” (formerly Earworm-Project). And so with our altered perception of time, we're battling to revive the past whilst remaining modern and curious in order to meet today's demands.

But the battle is worth it! What an adventure! Because who knows what'll come out of it after 17 years? What will the fingers and ears end up doing? Will there still be music at the end of it all? In all of his playfulness, craziness and childishness, in his cacophony of hand-crossing and sensuality, this cycle can also offer something very special compared to so many others: the realisation that doing more and more and doing it faster doesn't actually help. Composure in the face of the fact that our existence is finite.

So here are another two years of Christoph Ullrich's rigorous, beautiful and exhilarating work on Domenico Scarlatti. In some of the sonatas he is joined by guitarist Stefan Hladek. Volume 2 of 17, the longest of all: this time on 3 CDs instead of 2, but still for the price of one.


nach oben    2017-05-22


All 9 Beethoven Symphonies on Vinyl - finally complete!

Since TACET re-entered the vinyl business back in 1999, barely 10 years after the supposed demise of the LP, they have ranked among the leading classical labels who continually delight their audiences with sparkling new recordings in this medium, claimed by many to be unsuitable for classical music. And now this! All 9 symphonies by Ludwig van Beethoven performed by Wojciech Rajski and the Polish Chamber Orchestra in the flawless complete recordings on LP. Rhythmically crisp, secure in intonation, snappy, elegant, sensual, exciting, always transparent - all the advantages of a modern interpretation of Beethoven on modern instruments are united here. The CD versions were miles ahead of the competition. The multi-channel versions on SACD and BluRay enjoy cult status.

Some of the symphonies already existed as "Tube Only" versions on LP. They are replaced here with new mixes that no longer originate from tube microphone, analogue tape recordings. Instead they offer other important merits, such as clearer details as a result of using more microphones. Further added benefits in production include half-speed - and/or backwards mastering, which TACET have been famous for since their Boléro recording. There are 40 years of vinyl know-how behind this release. More information can be found on the LP sleeves.


nach oben    2017-04-14


New CD Release

Edition EigenArt

Ferdinand
Works for violin solo
by Alan Ridout, Carl Nielsen and J. S. Bach
Adrian Adlam, violin
Spoken text in English

CD (total playing time 56'26)

Order no. 1053-0
Barcode 40 09850 105305

Ferdinand? Is that the man with the violin? No, that is Adrian Adlam. He is peace-loving, just like the protagonist of the eponymous piece - a bull, who doesn't want to enter the bullring. The children's book behind it was written during the Spanish Civil War and was banned by Mussolini and Hitler because of ist cleverly packaged criticism. To stand on stage alone with the violin, is reminiscent of the ancient tradition of storytelling: the narrator, too, had only his own voice which he used to captivate people. Adrian Adlam possesses the exceptional gift of conveying a story on several different levels at once. He speaks and plays at the same time, thus bringing both adults and children under his spell. And so the artistic director of the International Freden Music Festival once again displays his versatile virtuosity, as he does throughout the whole CD: Ridout stands alongside Nielsen, who stands alongside Bach. All lone heroes!


nach oben    2017-04-13


New SACD release

The Auryn Series

Wolfgang Amadeus Mozart

Quintet in E flat major KV 614
Quintet in D major KV 593

TACET Real Surround Sound & stereo
Inspiring Tube Sound

Auryn Quartet
Nobuko Imai, viola

SACD (total playing time 63'29)

Order no. 0225-4
Barcode 40 09850 022541

Following on from the first two discs, volume 3 concludes the complete set of Mozart string quintets on SACD. Once again they are played by the Auryn Quartet with Nobuko Imai, viola.


nach oben    2017-04-12


New SACD release

The Auryn Series

Wolfgang Amadeus Mozart

Quintet in G minor KV 516
Quintet in B flat major KV 174

TACET Real Surround Sound & stereo
Inspiring Tube Sound

Auryn Quartet
Nobuko Imai, viola

SACD (total playing time 75'12)

Order no. 0224-4
Barcode 40 09850 022442

Compared with other formats, CDs are by far the bestsellers at TACET. Even the LP boom years of 2012-2014 didn't alter that. Currently, our high-quality multichannel recordings in TACET Real Surround Sound are gaining in popularity. Sales in this format had already exceeded those of LPs by 2015, and by 2016 they had surpassed them. With TACET's multichannel sound, TRSS, it's not about image: it's entirely about sound. Every day, more and more people experience how, in a multi-channel recording from TACET, they needn't be positioned in one place as though they are nailed to their seat. It's comparable to the difference between stereo and mono: from any point in the room, not just from the optimum listening position, a good stereo recording will sound better than the same recording in mono. This is even more true of TACET Real Surround Sound. Even from the room next door it probably sounds better than the stereo version!

No wonder the number of curious and open-minded listeners is steadily increasing. Unfortunately, too many listeners still shy away from multichannel systems, whether due to lack of space, for financial reasons, the worry of buying the wrong components or of not being able to manage them. We can help on the last point: we have provided a free guide at TACET's download page.

Here newcomers to Surround Sound can find hints to help them through the maze of possibilities. Proud owners of multichannel systems will enjoy sound improvements that are freely achievable with their system. No measuring devices needed, just your ears! With the freely downloadable files, you can determine whether the right signal is coming from each of the speakers. You can minimize differences in volume between the individual speakers in a 5.1 system or compensate for the different distances between each speaker and the listener. Or maybe we'll shed light on bass management. Best of luck!


nach oben    2017-03-15


New SACD release

The Auryn Series

Wolfgang Amadeus Mozart

Quintet in C minor KV 406 (516b)
Quintet in C major KV 515

TACET Real Surround Sound & stereo
Inspiring Tube Sound

Auryn Quartet
Nobuko Imai, viola

SACD (total playing time 65'53)

Order no. 0223-4
Barcode 40 09850 022343

The string quartet offers countless possibilities of interplay between the different instruments. If you add a fifth person to the mix, in this case the viola player, Nobuko Imai, with the Auryn Quartet, then it not only gives the whole sound a comparatively orchestral quality but also considerably increases the methods at the composer's disposal. These are just two reasons why Wolfgang Amadeus Mozart's combination of 2 violins, 2 violas and a cello have become so well-loved. In TACET Real Surround Sound the many ingenious, refined and playful themes, the whole inexhaustible richness of Mozart's ideas are realised even more clearly.

The opulent and tragic KV 406 in C minor together with the pure, idealistic KV 515 in C major forms the first standalone SACD, the famous, sorrowful KV 516 in G minor with the early, exuberant and dramatic KV 174 the second disc, and the chirruping, mischievous KV 614 in E flat major with the mature and worldly-wise KV 593 in D major the third.In as far as these characterisations say anything at all about the music, it is only about the opening of each piece. Each movement is distinct and different. Every quintet tells ist own great story.

Out now is the first SACD of a set of three in TACET's complete edition.


nach oben    2017-02-22


Christoph Ullrich a publié sur Youtube deux vidéos consacrées à Scarlatti. Pour les regarder :

Sonata in g moll K 8, Allegro
Sonata in C major, K 487, Allegro


nach oben    2016-12-12


Nouveau CD

Mieczysław Wajnberg

Concerts for flute and orchestra op. 75 and 148,
12 Miniatures op. 29 for flute and string orchestra,
Trio for flute, viola and harp op. 127

Antonina Styczeń, flûte
Polish Chamber Philharmonic Orchestra,
Wojciech Rajski

CD (durée totale 69'28)

Référence : . 0232-0
EAN 40 09850 023203

La pochette du CD n’évoque sans doute pas un compositeur du XXè siècle longtemps persécuté et oublié depuis encore plus longtemps. Pourtant, son intention n’est pas de provoquer ; elle est conforme à la réalité. Pour l’interprète Antonina Styczen, l’équitation est aussi importante que la flûte, et elle est tout aussi exceptionnelle dans les deux disciplines.

Cet enregistrement va au-delà de nos attentes. La plupart des mélomanes connaissent Mieczyslaw Wajnberg sous le nom Weinberg, qui lui fut attribué (selon la légende) par les douaniers soviétiques lors de son entrée en Russie. On commence aujourd’hui à redécouvrir un certain nombre de ses œuvres, comme le Concerto pour flûte n°2 ou le Trio pour flûte, alto et harpe – des œuvres présentes sur ce disque. Il est difficile de réduire Wajnberg à une étiquette : il a assimilé de nombreuses influences, en toute liberté et virtuosité, sans s’affilier à quelque mouvement artistique connu de son époque. Sa personnalité musicale est immédiatement reconnaissable dès les premières mesures de chacune de ses œuvres, qu’elle date de 1945 ou de 1987.

Wojciech Rajski et l’Orchestre Philharmonique de Chambre Polonais en sont des interprètes assurés et allègres.

Un grand merci à ces institutions pour leur soutien :

 

 

 

 

 

 

 

 

 


nach oben    2016-11-25


À l’occasion du 331è anniversaire de Scarlatti

Un peu tardivement, nous avons reçu ce message vidéo du pianiste Christoph Ullrich à l’occasion du 331è anniversaire de Scarlatti, le 26 octobre 2016. Un petit commentaire précis et scientifique sur Scarlatti, dont nous ne voulions pas vous priver !


nach oben    2016-11-08


Nouveau CD

Tube Only Favourites

Des pièces pour violon passionnantes signées Sibelius, Fauré, Debussy, de Falla, Schubert, Shostakovitch, Korngold, Rachmaninov, Paganini, Dvořák/Kreisler et autres
Daniel Gaede, violon, Wolfgang Kühnl, piano
Tube Only / Transistorfrei

CD (durée totale 66'23)

Référence : 0229-0
EAN 40 09850 022909

« ...On voyait pleurer les princes et les dames les plus froids de la Cour lorsqu’il interprétait un adagio. Souvent, les larmes coulaient de ses yeux et tombaient sur son violon pendant qu’il jouait... Ses coups d’archet étaient lents et majestueux, mais à l’inverse de Tartini, il n’allait pas chercher les notes à la racine : il déposait un baiser sur leurs extrémités. Ses staccatos étaient très lents, et chaque note semblait une goutte de sang, échappée de l’âme la plus sensible. »

Ce n’est là qu’une des citations qu’a dénichées Wolfgang Wedel pour le livret de ce CD. Elle se réfère à Pietro Nardini, mais pourrait tous aussi bien s’appliquer à Daniel Gaede, accompagné ici, en toute communauté d’esprit, par le pianiste Wolfgang Kühnl. Sauf peut-être en ce qui concerne les larmes ! Mais la sensibilité qui émane du jeu de violon de Gaede est difficile à décrire avec des mots. Sans oublier quelques œuvres rares à découvrir en rappel, composées par Chostakovitch, Korngold ou Suk. Un disque destiné aux mélomanes et aux connaisseurs qui le savoureront, tout comme les amateurs du son des lampes, avec toute sa chaleur et sa nostalgie.


nach oben    2016-10-21


Nouveau CD

The Welte Mignon Mystery Vol. XXI

Alfred Grünfeld

Joue aujourd’hui ses interprétations de 1905. Œuvres de Beethoven, Chopin, Liszt, Schubert, Schumann, Strauß, Volkmann et Grünfeld.

CD (durée totale 73'51)

Référence 0220-0
Code barre 40 09850 022008

La série Welte continue ! Cette fois, c’est le pianiste Alfred Grünfeld qui est à l’honneur. Né en 1851, il a enregistré ses rouleaux Welte entre le 15 et le 20 janvier 1905.
Unique au monde, la collection « Welte Mystery Series » de TACET est devenue une véritable malle aux trésors, non seulement pour les chercheurs, mais aussi pour tous les mélomanes, comme le montre cette version de la pièce "Träumerei" (Op. 15 No. 7) de Robert Schumann. La musique sonne de façon tout à fait réaliste et convaincante, à mille lieues d’une machine, mais surtout, on est confronté, de la façon la plus directe possible, à la façon dont on interprétait Schumann peu après sa disparition, dans la lignée du XIXè siècle. Un point de comparaison intéressant avec la myriade d’enregistrements modernes de cette œuvre.

La collection « TACET Welte Mignon Mystery » compte désormais 24 disques, certains publiés sous forme de doubles CD.


nach oben    2016-10-20


Nouveau CD

The Koroliov Series Vol. XVIII

Wolfgang Amadeus Mozart

Sonatas KV 330, 332 and 333
Rondos KV 485 and 511

Evgeni Koroliov, piano

CD (durée totale 75'38)

Référence 0226-0
Code barre 40 09850 022602

Le nouveau CD d’Evgeni Korioliov apporte une nouvelle et en même temps vieille réponse à cette question : « À quoi bon publier aujourd’hui des disques déjà enregistrés cent fois auparavant ? ». La sonate KV 330 de Mozart, etc. Beaucoup lèvent déjà les yeux au ciel… mais c’est avant d’en avoir écouté les premières notes. Jusqu’à aujourd’hui, on n’avait jamais entendu cette musique comme cela. On abandonne son smartphone, la souris ne bouge plus, le stress de la vie quotidienne disparaît. Le temps passe plus vite, on est content de le voir. Le résultat, en fait, auquel la musique devrait toujours parvenir.

Immergé dans ce plaisir intense, il est facile d’oublier que cette maîtrise artistique n’est pas à la portée de n’importe quel pianiste. Evgeni Koroliov ne recherche pas la notoriété. Il nous prend calmement par la main et nous montre les recoins cachés magnifiques de la musique de Mozart.

 

Nouveau CD EigenArt

Musikinsel

Jade Quartett

CD (durée totale 55'25)

Référence 1051-0
Code barre 40 09850 105107

En 2001, quatre jeunes musiciens, d’origine taïwanaise pour la plupart, se rencontrent en Allemagne et décident d’y mener une carrière musicale. Ils se baptisent "Jade Quartet". Le jade est une pierre précieuse, mais en séparant les mots, "Ja" signifie Asie en chinois et "De" désigne l’Allemagne (Deutschland).
Sur leur CD paru chez EigenArt, Hanlin Liang et Hyun Ji You (violons), Kai-Hsi Fan (alto) et Shih-Yu Yu (violoncelle) nous font découvrir la musique, méconnue dans nos contrées, de leur pays, avec des influences européennes qui la rapprochent de nos sensibilités. Le compositeur Jin Peng, lui aussi originaire de Taiwan, a étudié en Allemagne ; la musique qu’elle écrit évoque son pays natal, et beaucoup d’aspects de son enfance. Une extension fascinante et enrichissante du spectre offert par le quatuor à cordes. Cet enregistrement montre comment ce genre musical peut assimiler d’autres influences, et les enrichir en un aller/retour stylistique.

La musique est complexe par moments, très difficile à interpréter, mais en même temps reste vraiment simple, presque comme des pièces pour enfants. Le Jade Quartet allie bravoure et virtuosité dans les passages les plus complexes, tout en préservant une naïveté quasi-enfantine dans les pièces simples.


nach oben    2016-09-21


Nouveau CD EigenArt

Paris

Dirk Altmann, clarinette
Mako Okamoto, piano

Gesa Jenne, violon
Ryutoaro Hei, contrebasse
Anne-Maria Hölscher, accordéon

Œuvres de Rameau, Chausson, Puccini, Debussy,
Dukas, Satie, Pierné, Koechlin, Ravel,
Gershwin et Poulenc.

Edition EigenArt

CD (durée totale 70‘24)
Référence 1052-0

Code barre 40 09850 105206

Dirk Altmann joue tout aussi bien de la clarinette française qu’allemande. En jouant indifféremment des deux instruments, ce natif de Hanovre semble être tombé amoureux de la capitale française. Dans cette compilation-récital, il décrit en musique ce qui le connecte à cette grande ville cosmopolite. Une déclaration d’amour, portée avec naturel, presque à la manière d’un enfant, et très riche d’un point de vue artistique – il va jusqu’à arranger lui-même certaines œuvres pour les instruments de son choix. Ses partenaires Mako Okamoto (piano), Ryutaro Hei (contrebasse) et Anne-Maria Hölscher (accordéon) soutiennent sans faille son jeu virtuose et subtil, et le temps passe très vite pour l’auditeur. Et derrière ce portrait de Paris se dessine, en filigrane, celui de Dirk Altmann lui-même.


nach oben    2016-07-21


Nouvelle sortie Vinyle

TACET's Beethoven Symphonies

Ludwig van Beethoven
Symphony No. 9

Polish Chamber Philharmonic Orchestra
Wojciech Rajski

2 disques (durée totale 61'09)
Référence 0219-1

Code barre 40 09850 021919

La face 4 se lit depuis le centre !

Après les versions CD, SACD et Blu-Ray, voici la quatrième et dernière édition de la Neuvième Symphonie de Ludwig van Beethoven, interprétée par Wojciech Rajski à la tête de son Orchestre Philharmonique de Chambre Polonais : un double vinyle.
Comme les autres supports, ce double album vous apporte la même interprétation enthousiasmante par les musiciens polonais et les solistes internationaux, avec le même exceptionnel son signé. Une particularité, toutefois : le 4è mouvement a été gravé sur le disque en partant du centre, selon le même procédé qui a ravi nombre d’amateurs de disques vinyle TACET.
Et pas besoin de platine spéciale !

Réponse à une question souvent posée récemment…

On nous demande s’il existe une différence audible entre le son d’un SACD TACET et celui d’un Blu-ray TACET – par exemple, dans les symphonies de Beethoven, récemment publiées sur ces deux supports. La réponse est claire : non.
La version stéréo est identique, la version multicanal aussi. Sur le SACD, le signal gravé est au format DSD ; sur le Blu-ray, c’est du PCM 24 bits/96 kHz. En théorie, il pourrait y avoir une différence discernable : toutefois, je n’en perçois aucune, et je n’ai jamais entendu parler d’un collègue qui y parviendrait.
Dans ce cas, pourquoi publier les mêmes œuvres sur deux types de supports différents ? La réponse est simple : nous pouvons ainsi satisfaire autant de clients que possible.


nach oben    2016-06-15


Nouvelle sortie Blu-ray

World Premiere

TACET's Beethoven Symphonies

Symphonies Nos. 1 - 9
Premier enregistrement intégral en TACET Real Surround Sound

Polish Chamber Philharmonic Orchestra
Wojciech Rajski

3 disques Blu-ray (durée totale 333'32)
Référence 0974-5

Code barre 40 09850 097457

TACET Real Surround Sound et stéréo haute résolution

Le marché des enregistrements multicanaux de haute qualité est en plein essor. Nous en avons découvert beaucoup à Munich lors du salon hi-fi/audiophile « High End », et aujourd’hui nous en proposons un de plus : la première intégrale des symphonies de Ludwig van Beethoven, en son TACET Real Surround Sound, dans un coffret de 3 disques Blu-ray ! Wojciech Rajski et son Orchestre Philharmonique de Chambre Polonais nous tiennent en haleine pendant cinq heures et demie : un véritable feu d’artifices, plein de surprises. Vous n’en croirez pas vos oreilles : est-ce là exactement ce que Beethoven a écrit ? Oui, absolument

"Par quoi commencer ? La musique ou la technologie d’enregistrement ? Les deux sont aussi réussies !..." (Pizzicato)
"Sans vouloir être hors sujet, voici un SACD que je pense pouvoir recommander à TOUT lecteur de ce site qui aime la musique classique. J’irais même plus loin : c’est probablement celui qui, d’un point de vue son, est le plus exceptionnel dans tout ce que j’ai écouté en multicanal de toute ma vie (ce qui fait plus de trente ans)……" (SACD.net)

Pour en savoir plus


Nouvelle sortie SACD

TACET's Beethoven Symphonies

Ludwig van Beethoven
Symphony No. 9

Polish Chamber Philharmonic Orchestra
Wojciech Rajski

SACD (hybride) (durée totale 61'09)
Référence 0219-4

Code barre 40 09850 021940

TACET Real Surround Sound, stéréo haute résolution et CD

« Tous les hommes seront frères » – vaste programme… Friedrich Schiller pensait-il vraiment à nous ? Aujourd’hui encore, un gouffre déconcertant sépare les espoirs exprimés dans la 9è symphonie et la réalité géopolitique… « Tous les hommes seront frères ». Illusion ? Utopie ? Contentons-nous d’apprécier l’idée et de nous inspirer de l’enthousiasme dont Wojciech Rajski fait preuve pour la concrétiser, avec désinvolture et un enthousiasme contagieux, à la tête de son Orchestre Philharmonique de Chambre Polonais, du chœur Schola Cantorum Gedanensis, des solistes Bomi Lee (coréen), Agnieszka Rehlis, Krystian Adam Krzeszowiak (tous deux polonais) et Tareq Nazmi (égyptien). Le plaisir d’écoute vient aussi du fait que Wojciech Rajski suit précisément les indications portées sur la partition. Bien sûr, la Götterfunke (étincelle divine) jaillit particulièrement bien en TACET Real Surround Sound ! Rémy Franck écrivait sur le site Pizzicato (www.pizzicato.lu), à propos de la version stéréo : « … Aucune fausse solennité ici, uniquement une joie, un optimisme, un bonheur sans nuage… »

Et voici le cycle des symphonies de Beethoven en SACD achevé :

  SACD TACET 0157-4 Symphonies Nos. 1 & 2
   SACD TACET 0171-4 Symphonies Nos. 3 & 4
   SACD TACET 0164-4 Symphonies Nos.5 & 6
   SACD TACET 0149-4 Symphonies Nos. 7 & 8

Une véritable référence sur disque haute résolution, à la fois par la qualité de l’interprétation orchestrale et par la qualité sonore. Si certains osent encore prétendre que les CD normaux sont tout aussi bons que les SACD Surround haute résolution, il faut qu’ils écoutent ce disque sur un système approprié. Plus spécifiquement, écouter le Finale de la 5è (plage 4) et le 4è mouvement, l’Orage, de la 6è (plage 8). Il n’existe pas de mots pour décrire cette sensation de se trouver au beau milieu de l’orchestre. Un disque hautement recommandé, à la fois pour le rendu orchestral et pour le son exceptionnel. Indispensable !
Audiophile Audition


nach oben    2016-05-12


Nouvelle sortie CD

TACET's Beethoven Symphonies

Ludwig van Beethoven
Symphonies Nos. 1 - 9
Complete Edition
Polish Chamber Philharmonic Orchestra
Wojciech Rajski

5 CD (durée totale : 333'15)


Référence : 0974-0
Barcode 40 09850 097402

Un cycle des symphonies de Beethoven qu’on se fait une joie d’écouter, de la première note à la dernière ! Wojciech Rajski est notre guide dans cette richesse d’idées totalement inépuisable : énergique et sensible, il allie humour et sens de la danse, avec une élégance éblouissante, mettant en évidence des détails jamais entendus auparavant. De l’indulgence, mais sans pathos.

Cette intégrale a été enregistrée sur une période de 10 ans. Elle a commencé en 2005 à Sopot (Pologne) et s’est terminée à l’été 2015 par l’enregistrement de la 9è symphonie dans l’église Saint-Jean de Gdansk. L’élan original du projet était le désir d’enregistrer pour la première fois les symphonies de Beethoven en Real Surround Sound. Du coup, jusqu’ici, aucune version CD n’était sortie, puisque seuls étaient parus des SACD ou des DVD-Audio. Mais les qualités musicales des interprétations beethovéniennes de Rajski sont telles qu’il n’était pas question d’en priver les auditeurs de CD "normaux", en stéréo. Voici donc un coffret de 5 CD avec les nouveaux mixages stéréo de ces séances d’enregistrement. Pour couronner le tout, arrivera début 2016 la dernière pierre de ce monument : la 9è symphonie sur SACD et disque vinyle, ainsi que la sortie du cycle complet sur Blu-ray, en TACET Real Surround Sound.


nach oben    2015-11-23


Nouvelle sortie CD

Domenico Scarlatti

Intégrale des sonates pour piano
Sonates K. 484 - K. 513

+ Bonus-Tracks avec Eric Schaefer, batterie

Christoph Ullrich, piano

2 CD (durée totale : 138'20)


Référence : 0218-0
Barcode 40 09850 021803

"Scarlatti's Birthday Party" (la fête d’anniversaire de Scarlatti) : c’était le titre d’un spectacle de la troupe comique anglaise Natural Theatre Company, que je suis allé voir en 1985. Très virtuose et très drôle. L’idée de base : en 1985, le monde entier commémorait le 300è anniversaire de la naissance de J.S. Bach, et quelques-uns, celui de G. F. Haendel. Mais à l’époque, personne ne pensait au 300è anniversaire de Scarlatti ! Dans "Scarlatti's Birthday Party", on entendait des pièces jouées à la flûte à bec : absurde, puisqu’il n’a rien écrit pour cet instrument ? Pas du tout, en fait cet instrument convenait fort bien à sa musique…

Pour ce 5è volume de l’intégrale des 555 sonates pour clavier, Christoph Ullrich n’a pas besoin de flûte à bec ! Son approche des œuvres du père de la musique virtuose pour clavier est toujours captivante, d’une vision riche et variée, et nous fait nous accrocher au bord de nos fauteuils. Cerise sur le gâteau : pour deux plages bonus, Ullrich a invité dans le studio d’enregistrement le célèbre percussionniste Eric Schaefer. Et ils improvisent ensemble sur deux des sonates déjà enregistrées. Le résultat termine ce Volume 5. Nous prévoyons déjà d’autres surprises de ce genre à l’avenir !!

Ah, au fait : le 26 octobre 2015, ce sera le 330è anniversaire de Scarlatti… Donc, joyeux anniversaire, Domenico !


nach oben    2015-10-15


Nouvelle sortie CD

The Sound of Double Bass

Œuvres de Bottesini, Brahms, Nishida, Reiner, Schumann

Ryutaro Hei, contrebasse
Yu Kosuge, piano

CD (durée totale : 68'06)
Référence : 1050-0
Barcode 40 09850 105008

Interpréter convenablement l’Adagio et l’Allegro op. 70 de Robert Schumann à la contrebasse, avec accompagnement de piano, demande énormément à l’interprète. Restituer tout l’esprit et le charme rythmique, mais aussi la mélancolie sans lamentation de la sonate pour contrebasse de Karel Reiner est un défi avec ce lourd instrument, sur lequel le son ténu réclame déjà beaucoup d’effort physique.
Même remarque à propos de la pièce en solo "Reincarnation" écrite par Yumiko Nishida. Après tout, pourquoi ce premier enregistrement mondial d’une résurrection serait-il lourd ? En revanche, tout le monde a dans la tête la version originale (pour violoncelle) de la sonate de Brahms : il ne faut surtout pas qu’on ait l’impression que quelque chose s’est perdu lors du passage à la contrebasse. En fait, il faut ajouter quelque chose de nouveau au charme de cette vieille amie.
Et cette plaie de Giovanni Bottesini, qui inspire crainte et terreur à tous les contrebassistes… ou presque ! Ryutaro Hei maîtrise tout avec panache, bien appuyé par son accompagnatrice, la pianiste Yu Kosuge. Un bien beau début sur le label EigenArt.


nach oben    2015-09-15



Retourner | Imprimer | Vers le haut   Vous êtes ici: Home | Actualités